Qu’est-ce que le métier de tourneur fraiseur ?

Formation tourneur fraiseur

Dans le domaine de la chaudronnerie et de la soudure, le métier de tourneur fraiseur est un maillon important, assurant la qualité des ouvrages industriels. Voici quelques informations sur le métier.

Généralités sur le métier de tourneur

Le tourneur fraiseur est une fonction à plein temps au sein d’une usine ou d’un atelier. Devant sa machine-outil souvent numérique, mais parfois manuelle (un tour ou une fraiseuse en l’occurrence), il doit en assurer la programmation, l’utilisation dans les normes, l’entretien et la maintenance. Dans les grandes usines, il peut être amené à assurer la mise en réseau de sa machine et de procéder à une FAO ou fabrication assistée par ordinateur. Sur le plan de la fabrication, le tourneur fraiseur se charge de la conception de pièces métalliques ou d’autres matières solides. Il les fabrique en série ou sur mesure, en fonction de la commande.  

Que faut-il pour devenir tourneur fraiseur ?

Le métier de fraiseur tourneur est assez exigeant en termes de technicité, de rigueur et de sens de la précision. En effet, il s’agit de savoir concevoir et lire de plans ou schémas de conception industrielle, d’avoir des mains habiles et une grande maîtrise de soi dans la fabrication des pièces. Il faut également une certaine capacité physique et beaucoup d’endurance, sachant qu’il travaille souvent en milieu difficile (poussière, bruit, etc).

Eu égard à ces exigences et contraintes, il convient de suivre un processus de formation d’initiation ou de perfectionnement adapté. Les prétendants au métier peuvent déjà passer un CAP Métiers de production mécanique informatisée en sortant du collège. Pour cibler des fonctions plus élevées, ils peuvent aussi suivre des formations visant un bac pro Technicien d’usinage, Technicien outilleur ou des cursus équivalents. Mais pour assurer une intégration rapide à cet emploi et optimiser ses chances d’obtenir un poste important, il vaut mieux décrocher un BTS. Pour les travailleurs en quête de diplôme, en dehors d’une formation tourneur fraiseur continue, une VAE Tourneur industriel est une bonne solution.  

Opportunités d’emploi et de carrière

Les tourneurs fraiseurs sont très recherchés chez un bon nombre de secteurs industriels. L’évolution des dispositifs et outillages crée des exigences sans cesse évolutives en matière de compétences. D’où la nécessité pour tout prétendant au métier de parfaire leurs facultés. Quoi qu’il en soit, l’industrie affiche encore des besoins importants de ce type de mains-d’œuvre. Pour ce qui est de l’évolution de carrière, un tourneur fraiseur en qualité d’ouvrier peut rapidement technicien. Avec d’autres qualifications en matière de management, il pourra en quelques années obtenir le poste de chef d’équipe.

Written by Joceline